Pas de trêve de Noel pour les pirates

(mis à jour 30 déc, 1er et 2 janvier) Les pirates somaliens ne sont pas restés inactifs en cette fin d’année dans l’Océan indien : 5 navires ont été pris et 1 libéré depuis Noël. Selon le QG européen anti-piraterie de l’opération Eunavfor Atalanta, il y a aujourd’hui 28 navires et 654 otages détenus par les pirates Somaliens. Selon l’ONG Ecoterra qui comptabilise également les navires de la région (non assurés), il y aurait 44 navires étrangers et plus de 771 otages aux mains des pirates somaliens.

• Le Mv Thor Nexus a été piraté, le jour de Noël, aux premières heures de la matinée à environ 450 miles Nord Est de l’ile de Socotra, dans l’Océan indien. Navire thailandais de 20.375 tonnes, il était sur le chemin du Bangladesh en provenance de Jebel Ali (Emirats arabes unis). Il a un équipage de 27 hommes à bord, tous Thailandais.

• Le Mv Ems River a été piraté, aux premières heures du 27 décembre, à environ 175 milles nautiques au nord-est de Salalah (Oman). Cargo allemand de 5.200 tonnes, battant pavillon de Antigua et Barbud, il était sur le chemin de San Nicolas (Grèce) venant de Jebel Ali (Emirats arabes unis). Il a un équipage de 8 marins (1 Russe , 7 Philippins) et transporte une cargaison de pétrole.

• Le Mv Marida Marguerite a été libéré, le 28 décembre à 13h30 GMT. Le Mv Marida Marguerite est un navire allemand, battant pavillon des iles Marshall, avait été piraté le 8 mai au matin à 120 miles au sud de Salalah, Oman. Il a un équipage de 22 marins (19 Indiens, 1 Ukrainien et 2 Bangali).

• Le navire thaiwanais FV Shiuh Fu n°1 a été attaqué par les pirates à 120 milles au nord est de Madagascar, dans la matinée de Noel. Aucune nouvelle du navire n’a été obtenue depuis, indique-t-on au QG européen anti-piraterie, le 30 décembre. Mais il “y a de fortes présomptions que le navire ait été piraté. Le navire a été pris en chasse par un skiff (sans doute pirate). Et toutes les communications ont été interrompues ensuite“. Ce navire de pêche a un équipage de 26 marins (Taiwanais, Chinois et Vietnamiens).

• Un navire de pêche mozambicain, le Vega 5, a été capturé par les pirates le 31 décembre, entre Mozambique et Madagascar, à 200 milles au sud-ouest de l’ile des Comores. Ce navire avait été porté disparu par son propriétaire. Une attaque d’un skiff pirates avait eu lieu. Et aucune réponse n’avait été obtenue du navire. Le QG européen anti-piraterie a confirmé sa capture. Il a un équipage de 14 marins.

MV BLIDA• Un vraquier algérien, le Mv Blida, a été capturé, dans l’après-midi du 1er janvier, à environ 150 milles au sud est du port de Salalah (Oman). Il avait pour destination Dar es Salaam (Tanzanie) et a un équipage de 27 marins (algériens, ukrainien, philippins). Le navire était enregistré au MSCHOA, centre européen d’assistance aux navires transitant dans l’Océan indien.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).