Une partie de la flotte des F-16 néerlandais au garage

Crédit : ministère de la Défense néerlandais

Seul un tiers des 87 avions de chasse F-16 que possèdent les Pays-Bas sont encore capables de voler. Les autres sont en réparation ou tout simplement cannibalisés. “Dans certains cas, il ne reste que le squelette”. C’est du moins ce qu’affirme Jan Kleian, responsable d’un des syndicats néerlandais de militaires (ACOM) cité par l’agence de presse néerlandaise ANP. La raison est assez simple : manque de budget et manque de personnel. Une situation qui s’aggrave d’année en année : il y a trois ans, il y avait encore 45 appareils en situation de voler, explique-t-il. Cette information, confirmée par un porte-parole de l’armée, interrogé par le quotidien AD (1) paraît, fort-à-propos, alors que le gouvernement souhaite envoyer 4 F-16 en Afghanistan en “protection” de la mission d’entraînement de police (j’y reviendrai).

(1) Lire l’article ici (en néerlandais)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).