Un Suédois à la tête du COPS

Un Suédois à la tête du COPS

Share

Cathy Asthon, la diplomate en chef de l’UE, a choisi. Son représentant permanent à la tête du COPS, le Comité politique et de sécurité, sera le Suédois Olof Skoog. Ce qui ne serait pas une totale surprise pour les lecteurs de ce blog (1). Cette nomination sonne ainsi la fin de la présidence tournante du COPS, qui ne changera plus de président au fil du changement des présidences tournantes, mais sera nommé par une personnalité nommée par le Haut représentant.

Ambassadeur de carrière, Skoog a déjà présidé cette instance durant la présidence suédoise puisqu’il était l’ambassadeur suédois COPS de 2007 à 2009.

Ambassadeur de carrière, proche de Hans Blix

Né en 1962, diplômé en droit de l’université de Lund, il intègre le service diplomatique suédois en 1990, comme second secrétaire à l’ambassade à La Havane (Cuba), puis passe à la délégation à la CSCE (Conférence sur la Sécurité et Coopération en Europe) à Vienne (1992 – 1994). La CSCE tente alors de jouer un rôle dans les confllits yougoslaves, avec une mission déployée au Kosovo.

De 1994 à 1997, il est chef de cabinet de l’office du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, puis repart, cette fois, à la représentation permanente de la Suède aux Nations-Unies (1997 – 2000). Il passe franchement du coté international en travaillant dans la commission d’inspection et de vérification de l’ONU pour l’Irak (UNMOVIC) de 2000 à 2001. Commission qu’il suit de près puisqu’il devient en 2003, conseiller politique de Hans Blix, le chef des inspecteurs. De 2004 à 2007, il est directeur général pour les Affaires politiques, au ministère des affaires étrangères suédois avant de partir pour Bruxelles.

(1) Avec qui gouverne Ashton (4) : les premiers noms du « Top ten » du service diplomatique