Un tanker capturé à l’est de Socotra

(BRUXELLES2 )Un tanker battant pavillon du Liberia, le MV Polar, a été capturé, le 30 octobre, par les pirates dans les petites heures de la matinée du samedi à 580 milles (environ 1100 km) à l’est des iles Socotra confirme le QG anti-piraterie de l’Union européenne à Northwood (EUNAVFOR Atalanta). 24 marins sont à bord du Mv Polar, un tanker de 72.825 tonnes: 3 Grecs, 1 Roumain, 4 Montenegrin et 16 Philippins.

Les pirates sont également montés à bord d’un autre vraquier le 30 octobre, annonce-t-on de source maritime, un peu plus à l’ouest, à environ 170 milles de Salalah, au large d’Oman (280 milles au sud-est selon le QG “Atalanta”). Deux jours auparavant non loin de là, les pirates avaient capturé un dhow, qui pourrait bien servir de bateau-mère dans la zone.

(mis à jour 4/11) Suivi à la trace, le MV Polar a été repéré le 3 novembre ancré au large d’Hobyo, a confirmé le QG d’Atalanta, dans cette ville du Puntland qui constitue une des bases pirates. Selon des sources somaliennes, relayées par l’ONG Ecoterra généralement bien informée sur la piraterie, le MV Polar a été piraté grâce à la présence en tandem de deux navires précédemment passés aux mains des pirates, notamment un bateau de pêche iranien capturé au printemps ainsi que le supertanker Shamho Dream qui naviguaient de concert. Une fois la prise effectué, l’équipage et le bateau iranien ont été libérés, et “dédommagés” pour leurs “bons services”, une somme substantielle selon Ecoterra.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).