Un groupe pirates démantelé par le De Grasse

Les marins ont araisonné les skiffs (Crédit : Eunavfor / De Grasse / Marine française)

Les marins français du De Grasse, le navire amiral de la flotte européenne anti-piraterie Eunavfor Atalanta, ont intercepté aux petites heures du 20 octobre un groupe d’action pirates le long des cotes somaliennes.

Le De Grasse effectuait une patrouille sur les cotes somaliennes, en remontant de Tanzanie, ou il vient de faire une halte remarquée (avec à la clé des visites protocolaires et opérationnelles de la marine tanzanienne). Ayant repéré des navires suspects, l’hélicoptère du De Grasse a été envoyé sur place. Les coups de semonces ont suffi à arrêter les pirates sur les skiffs qui ont ensuite été recueillis par un des bateau d’abordage du navire français. L’hélicoptère a ensuite repéré le baleinier – qui servait de bateau mère -, stoppé sur les mêmes méthodes. Fidèles à la “tradition”, les pirates ont balancé par-dessus armes et autres attirail.

Au total, 12 suspects ont ainsi été interceptés. « Faute de flagrant délit, il n’était pas possible d’entamer des poursuites », précise-t-on au QG d’Atalanta. Le baleinier a été détruit. Et les pirates, désarmés, priés de rejoindre la côte somalienne, à bord des skiffs.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).