Un bateau de pêche sud–coréen capturé par les pirates

Un gros bateau de pêche sud–coréen, battant pavillon du Kenya, le  FV Golden Wave (aussi dénommé KEUMMI 305) aurait été capturé dans les eaux somaliennes le 9 octobre. Capture relatée par le programme d’assistance aux marins d’Afrique de l’Est (SAP) et confirmée, aujourd’hui par le QG de l’opération européenne anti–piraterie Atalanta. Le bateau comprend un équipage de 43 personnes (39 Kenyans, 2 officiers chinois et 2 sud coréens, le capitaine et l’ingénieur en chef).

Selon l’ONG Ecoterra, le navire serait détenu au large d’Harardheere (Somalie centrale) et pourrait avoir opéré de façon illégale. L’ONG ajoute que ce bateau est « très bien connu depuis de nombreuses années pour ses activités de braconnage, comme l’association maritime Malindi au Kenya (MaMa-Sea) et ECOP Marine l’ont rapporté. Le navire a pénétré illégalement sur les zones de pêche somaliennes, à plusieurs reprises, en toute impunité depuis de nombreuses années » explique l’organisation qui souligne que le FV Golden Wave a couvert ses activités en allant également sur les rives du Kenya du Nord et au large de Malindi.

(mise à jour) Information non confirmée du coté d’Atalanta. Rappelons que depuis l’extension du mandat, la mission européenne a également dans ses objectifs de lutter contre la pêche illégale dans les eaux somaliennes.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).