Les députés finlandais doutent de l’engagement en Afghanistan

Petri Tapio Immonen, un soldat finlandais, mort après l’explosion d’une bombe à Meymaneh (crédit : armée norvégienne / Fredrik Bøhn)

(BRUXELLES2) C’est un simple sondage réalisé par l’Institut finlandais de la politique internationale, mais auprès d’une population particulière, les membres du Parlement. Et il devrait commencer à inquiéter. Près de la moitié des députés interrogés (un quart du Parlement a été interrogé) serait enclin à voter pour le retrait des troupes finlandaises d’Afghanistan si les autorités afghanes ne parviennent pas à assumer la responsabilité de la sécurité du pays d’ici 2011. Et une écrasante majorité estiment que la mission de la FIAS/IFAS a changé. Ce qui est un signe notable par rapport à la position officielle qui parle toujours d’une mission de “casques bleus”. Autant dire que la question du retrait des troupes finlandaises se posera bientôt…

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).