L’Europe verse 47 millions pour l’AMISOM

Soldats de l’Amisom à un carrefour stratégique de Mogadiscio (Crédit : AMISOM / Union africaine)

(BRUXELLES2) La Commission européenne a confirmé aujourd’hui son soutien à la mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) avec une enveloppe supplémentaire de 47 millions € à l’Union africaine, versée au titre de la “facilité de soutien à la paix en Afrique” du budget européen. Depuis 2007, l’UE aura ainsi apporté 142 millions € en 4 tranches. Un soutien essentiel pour Cathy Ashton, la diplomate en chef de l’UE : «L’AMISOM reste un rouage crucial pour éviter une nouvelle détérioration grave de la sécurité en Somalie. Elle a démontré qu’elle était essentielle à la création des conditions de sécurité minimales requises pour le dialogue et la réconciliation en Somalie.» Une aide bienvenue au moment où l’AMISOM doit monter en puissance (l’Union Africaine ayant décidé d’envoyer des renforts (1)) et où les milices islamiques redoublent leurs efforts pour assurer une prise de contrôle totale sur la capitale somalienne, Mogadiscio.

A noter que : l’aide de l’UE à l’AMISOM transite par l’Union africaine. Elle assure les principaux coûts engendrés par cette mission, notamment la solde des troupes de maintien de la paix, les salaires du personnel civil ainsi que les coûts médicaux et de transport.

(Nicolas Gros-Verheyde)

(1) Lire: Les Etats africains décident du renforcement de l’AMISOM

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).