(BRUXELLES2) C’est fait ! C’est du moins ce qu’affirment les agences de presse russe Interfax et française AFP. Le choix du navire français de type Mistral est “pratiquement acquis“, et l’appel d’offres international lancé en septembre sera une “formalité“, selon un responsable de l’état-major de la marine russe, citée par l’agence Interfax. Selon un procédé, plutôt classique en matière militaire, “l’appel d’offres va être formulé de telle manière que la victoire du navire français soit pratiquement acquise”. Les Russes achèteraient 2 navires et en produiraient 2 autres, avec transfert de certaines technologies, à la clé.

Apparemment aucun des industriels français, si prompts à dénoncer l’ouverture des marchés militaires à tous les vents (lire ici) n’a dénoncé cette OPA française sur la fourniture de navires de guerre à la Russie…

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

One thought on “Le BPC Mistral proche d’emporter la mise russe

  • 22 September 2010 at 19:29
    Permalink

    une sorte de KC-X à l’envers, en somme…

Comments are closed.