La commissaire Georgieva confirme: la réserve d’aide est épuisée

La commissaire lors de son déplacement au Pakistan (crédit : Commission européenne)

(BRUXELLES2) La commissaire européenne à l’Aide humanitaire et la Réponse de crises, Kristalina Georgieva, l’a précisé, mardi, devant les parlementaires de la commission Développement (1) : « Nous ne sommes qu’au mois d’août et la saison des ouragans n’est pas terminée, mais les ressources sont épuisées, parce que cela a été une année où un désastre a suivi l’autre ». L’année a effectivement été terrible : « le tremblement de terre à Haïti, la sécheresse au Sahel, la situation qui continue d’être difficile au Soudan et maintenant le Pakistan, il n’y a presque plus d’argent dans le budget de ECHO », l’Office européen d’aide humanitaire.

Financement supplémentaire

Un financement supplémentaire provenant d’autres lignes budgétaires du budget européen n’est donc pas exclu. Ce qui confirme une information que ce blog avait déjà publiée (2). « Nous travaillons de façon acharnée pour utiliser chaque euro au mieux. Mais nous aurons peut-être aucun autre choix que de retourner vers vous » a-t-elle affirmée devant les parlementaires, qui ont tendu une oreille bienveillante à cette demande. Comme l’a dit Elmar Brok, le député CDU-PPE, « Vous nous aviez donné une bonne impression lors de la première audition. Vous nous le confirmez. Nous apprécions votre travail« . Un sentiment partagé, pour autant que j’ai pu le comprendre, par la plupart des députés autour de la table ronde du 5G2 qui servait, ce jour-là de salle de réunion.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Lire aussi

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.