Barroso s’engage pour une défense commune et une protection civile européenne

(BRUXELLES2) Dans son premier discours sur l’Etat de l’Union, tenu mardi devant le Parlement européen à Strasbourg, le président de la Commission européenne, José-Manuel Barroso, s’est montré, étonnamment, un ardent défenseur de la PeSDC . « Ne nous leurrons pas : sans politique de défense commune, nous ne posséderons pas, dans le monde, l’influence dont nous avons besoin. J’ai la conviction que le moment est venu de s’atteler à ce défi » a-t-il déclaré, au détour d’un paragraphe sur la politique étrangère commune.

Il a aussi voulu peser dans le sens d’une meilleure réponse face aux crises, s’appuyant sur l’exemple du Pakistan. « Les États membres disposent d’hélicoptères ainsi que d’équipes de protection civile. Il nous faut à présent les réunir en un véritable dispositif européen de réaction aux situations de crise. J’exhorte instamment les États membres à montrer qu’ils sont déterminés à ce que l’Union européenne pèse de tout son poids dans ce domaine. » La Commission fera une communication sur ce sujet en octobre.

Voir le discours sur l’Etat de l’Union.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).