7 pirates arrêtés par la marine espagnole condamnés à cinq de prison au Kenya

(BRUXELLES2) (mis à jour) Sept pirates arrêtés, en mai 2009, par le navire ravitailleur de la flotte espagnole “Marques de la Ensenada” après l’attaque sur un navire battant pavillon maltais (MV Anny Petrakis) viennent d’être condamnés au Kenya à cinq de prison. La magistrate Hon Ole Tanchu qui présidait la Cour pénale de Mombasa a prononcé ce verdict le 23 septembre. Le Marques de la Ensenada participait à l’opération de lutte anti-piraterie de l’UE (EUNAVFOR Atalanta).

Il s’agit de la troisième condamnation prononcée dans ce pays : un premier jugement avait été rendu public, en mai 2009, pour des pirates arrêtés par la marine américaine (7 ans de prison) et début septembre 2010 pour des pirates arrêtés après l’attaque du navire militaire allemand FGS Spessart (lire : 7 pirates arrêtés par Eunavfor condamnés au Kenya). Les conseillers juridiques d’EUNAVFOR s’attendent à une accélération des procédures en octobre et nombre. 7 autres dossiers devraient faire l’objet d’auditions et un autre jugement est attendu. Selon l’accord signé entre l’UE et le Kenya, seule une peine de prison peut être prononcée, la peine de mort n’étant pas applicable.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).