Une nouvelle convention internationale pour poursuivre les pirates

(BRUXELLES2) C’est une proposition de l’Ukraine annoncée le 25 août. “Le manque d’accord juridique international sur la manière de poursuivre les pirates constitue un obstacle aux efforts de répression de la piraterie”, a expliqué le représentant de l’Ukraine à la réunion du Conseil de sécurité sur la piraterie. Et d’annoncer son “intention de soumettre, au cours de la 65e session de l’Assemblée générale – qui s’ouvre le 14 septembre -, un projet de convention globale de lutte contre la piraterie et les vols à main armée en mer”.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).