Unity OSG renonce à agir en justice contre l’UE

(B2) La société de sécurité privée, Unity OSG, établie à Dubaï et Kaboul, qui était en conflit avec le Conseil de l’UE pour ne pas avoir obtenu le contrat de protection
des forces de la mission de police EUPOL en Afghanistan a finalement renoncé à agir. Une ordonnance du président du tribunal a prononcé, le 29 avril dernier, en toute discrétion, la radiation de cette affaire. Il semble que les deux parties aient trouvé un arrangement amiable pour éviter de porter cette affaire en justice.

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Une réflexion sur “Unity OSG renonce à agir en justice contre l’UE

  • 21 juin 2010 à 02:03
    Permalien

    C’est un signe positif de la part de l’UE à l’égard des SMP qui vont finir par constituer très vite un véritable péril pour nos propres démocraties !

Commentaires fermés.