Un A400M pour Cathy Ashton. L’UE se dote d’un « Air Force ONE »

A400MDécollag@Eads100304(BRUXELLES2) Cathy Ashton, la Haute représentante pour les Affaires étrangères de l’UE, et José-Manuel Barroso, président de la Commission européenne, pourrait reprendre un des avions A400M non commandés par le Royaume-Uni. Une étude de faisabilité a été lancée, le 1er avril, au secrétariat général de la Commission.

L’avion pourrait être aménagé de manière modulaire pour transporter à la fois des responsables de l’UE comme du fret. Comme l’explique un des proches de Cathy Ashton « l’avantage est qu’il nous permet d’atterrir directement près du lieu de visite et ainsi de gagner de longs temps de trajet ou de transfert. » Quant au coût de l’achat « l’opération est rentable à long terme quand on additionne toutes les locations ou affrètements d’avions » explique un expert financier du secrétariat général de la Commission.

poissonCet avion serait, en effet, le premier élément de la force de réaction rapide en matière de sécurité civile qui serait mis en place l’année prochaine. Il sera utilisé également pour le convoyage de l’aide humanitaire d’ECHO (l’Office européen d’aide humanitaire) ou pour les opérations civiles ou militaires de la PeSDC. Il pourrait être mis à disposition, le cas échéant, soit des organisations internationales, soit des Etats membres (en location). Il serait basé à Melsbroek, l’aéroport militaire belge près de Bruxelles. Un hangar serait réaménagé en ce sens, pour accueillir l’avion européen.

Mais l’Air force One européen ne volera pas avant… 2013.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Lire également : Un A400M pour l’UE. Et si ce n’était pas qu’un poisson…

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.