B2 Le Quotidien de l'Europe géopolitique. Actualité. Dossiers. Réflexions. Reportages

Actu BlogPiraterie maritime

Un patrouilleur espagnol en renfort pour Atalanta

Patrullero_Vencedora-Esp100304.jpg

(B2) La Ministre espagnole de la Défense, Carme Chacon, l'a annoncé, tout à l'heure, au Parlement européen, juste avant son audition par les députés de la commission Défense. L'Espagne va envoyer un deuxième navire dans l'Océan indien pour l'opération européenne anti-piraterie EUNAVFOR Atalanta. Une annonce qui tombe à pique alors qu'un navire de pêche vient de se faire attaquer dans le bassin
somalien.

Il s'agit, en fait, du renfort promis par les Espagnols, lors de l'entretien en bilatéral entre la ministre espagnole le Read-Admiral Hudson qui commande l'opération Atalanta, à Palma de Majorque, à la réunion informelle des ministres de la défense (1). Il sera ainsi spécialement dédié aux nouvelles fonctions de surveillance et de contrôle des ports somaliens et de neutralisation des bateaux-mères. « Nous savons de quel port partent ces bateaux mères, nous allons nous concentrer sur la surveillance de ces ports. » a-t-elle expliqué.

Le Vencedora (P-79) est un patrouilleur doté d'un effectif de 100 militaires. Long de 88 mètres, il peut développer une vitesse de 25 noeuds et est doté de plusieurs armes :4 missiles HARPOON, 1 canon OTO MELARA 76/62, 1 mitrailleuse OERLIKON 20/120, 2 mitrailleuses BROWNING 12,7, 4 lance-torpilles CHAFF.

Il partira dans la première moitié de mars. Avec cet envoi, le ministère de la défense espagnol précise qu'il ne dépasse pas la limite maximale de 395 hommes autorisée par le Congrès des députés, le 21 Janvier 2009, pour participer à l'opération Atalanta l'Union européenne. L'Espagne a engagé un navire (Navarra) et un P3 Orion.

(1) Lire : Atalanta va recevoir le mandat de surveiller les côtes somaliennes

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

s2Member®