Un navire de pêche espagnol échappe, de peu, aux pirates

albacan.jpg(B2) Un navire de pêche espagnol a échappé, de peu, aujourd’hui jeudi, à une capture par les pirates, annonce le QG de l’opération européenne EU NAVFOR Atalanta. A bord 33 hommes d’équipages et une équipe de 3 gardes privés.

L’Albacan, navire d’Albacora de 2.100 tonnes enregistré à Cadiz, a été attaqué dans l’Océan indien, jeudi 4 mars au matin (7h30 Zoulou). Alors qu’il était à mi-chemin entre les Seychelles et la côte kenyanne de Mombasa, il a été approché par deux skiffs pirates. Ceux-ci portaient des armes clairement visibles selon les témoignages (*). Les pêcheurs espagnols ont pris toutes les mesures pour échapper. Mais un des skiffs réussit à s’approcher très près et a pu tiré une roquette (RPG) qui a explosé sur le pont du bateau et déclenché un début d’incendie (éteint entretemps). Les gardes privés embarqués ont dû tiré à plusieurs reprises des titres de sommation “au-dessus des têtes des pirates” pour les faire partir. Un des avions de patrouille maritime d’Atalanta, basé aux Seychelles, est immédiatement parti sur la zone pour suivre la situation.

Méfiance, méfiance, avertit le QG d’Atalanta aux autres bateaux de pêche. Les groupes pirates rôdent, à nouveau, avec la fin de la saison de mousson.

(NVG)

(*) The Albacan, owned by Albacora, and registered in Cadiz, was fishing half way between the Seychelles and the Kenyan coast (Mombasa) when it was approached by two pirate skiffs. The skiffs had pirates onboard with weapons clearly visible and Albacan took evasive action. After a short while one of the skiffs made a close approach and fired a rocket propelled grenade that exploded on the deck of the fishing vessel. The explosion caused a small fire that has now been extinguished. All crewmembers are unharmed. The Albacan is carrying Vessel Protection Detachment (private security armed guards) who fired shots over the heads of the pirate skiff and they were able to repel the attack and the pirates have now left the scene.

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.