Les avions luxembourgeois restent six mois de plus

Rear-Admiral-Hudson-and-Lux-Defence-Minister-Jea-Marie-Hals.jpg
(B2) Le ministre luxembourgeois de la Défense, JM Halsdorf, l’a confirmé lors d’un passage au PC d’Atalanta à Northwood (près de Londres), les avions de patrouille maritime luxembourgeois resteront au service de l’opération européenne anti-piraterie six mois de plus, jusqu’à octobre 2010.

Basés aux Seychelles, ces avions privés, servis par la société CAE Aviation, devaient arrêter leur mission fin mars. Ils le finiront en octobre 2010. Le contrat passé entre le gouvernement luxembourgeois et CAE Aviation est de 4,5 millions d’euros.

Lire également :Reportage (exclusif): les avionsluxembourgeois” d’Atalanta aux Seychelles

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).