Séisme à Haïti: l’aide financière européenne = 42,5 millions €

(BRUXELLES2) Outre l’aide en secours (avions, équipes et matériel), les 27 pays de l’UE ont débloqué, globalement, un montant de 42,85 millions d’euros € (d’après un premier décompte). Nb : ceci concerne normalement l’aide publique (nationale) sans compter la contribution
publique locale et la mobilisation privée (entreprises et citoyens) qui est supérieure.

En détail:
– Union européenne : première aide d’urgence de 3 millions € (au titre de l’aide humanitaire versée à des ONGs), une aide plus importante pourrait être débloquée prochainement.
– Allemagne: 1,5 Millions €
– Autriche:
– Belgique :
– Chypre :
– Danemark :
– Espagne : 3 millions € (pour l’organisation panaméricaine de santé : 0,5 M pour la traumatologie, 0,5 M pour les médicaments, le reste pour des matériels de soins) lire
– Estonie : 60.000 €
– Finlande : 1,25 millions € (750.000 pour la croix-rouge finlandaise, 500.000 pour l’organisation de secours des églises, communiqué)
– France : 2 millions € (aide alimentaire pour le PAM – Programme alimentaire mondial),
– Grèce :
– Hongrie : …
– Irlande :
– Italie : 1 million € (répartis par moitié pour le PAM et Fédération de la croix-rouge).
– Lettonie :
– Lituanie :
10.000 €
– Malte :
– Pays-Bas : 6 millions €
– Pologne : 100.000 €
– Portugal : …
– République tchèque : 200.000 €
– Royaume-Uni: 6,87 millions € mais le Premier ministre a promis de donner l’équivalent de l’aide privée (environ 13 millions € selon la BBC)
– Slovaquie :
– Slovénie : 50.000 €
– Suède : 13,1 millions € (133 millions SEK)

Parmi les autres pays européens – candidats à l’adhésion ou membres de l’Espace économique européen, notons :
– Norvège : 1,3 millions
– Suisse : 2,7 millions
– Albanie : 50.000 €
– Croatie : 130.000 €
(1 million de kuna)
– Macédoine : 35.000 €
– Kosovo : 50.000 €

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).