« Miss Ashton: dialoguez avec les insurgés ! » dit Ph. Juvin

JuvinAfghanistan@(BRUXELLES2) C’est ainsi que Philippe Juvin, le député UMP-PPE qui est le vice-président de la délégation UE-Afghanistan-Pakistan au Parlement européen, apostrophe la nouvelle haute représentante chargée des affaires étrangères : « J’appelle Madame Ashton à initier le dialogue avec les insurgés »

Et le député d’expliquer : en Afghanistan « la solution n’est pas militaire. (…) L’Union européenne ne doit pas accroître ses troupes en Afghanistan. Elle doit bien plutôt organiser leur départ. (Mais) Nous ne partirons que si nous donnons le pouvoir aux Afghans et  acceptons d’ouvrir le dialogue avec tout le monde, y compris les Talibans. »

Pour autant, Philippe Juvin qui est par ailleurs délégué national de l’UMP ne veut pas de départ en catastrophe des troupes d’Afghanistan : « Pouvons-nous quitter aujourd’hui l’Afghanistan ? La réponse est clairement non. Quitter l’Afghanistan conduirait au chaos et signifierait peut être même le retour d’Al-Qaeda. »

Faut-il préciser que Philippe Juvin n’est pas tout à fait un novice sur le sujet. Médecin de réserve, il a servi en Afghanistan en 2008. Anesthésiste-réanimateur, il dirige également le service d’urgence de l’Hopital Beaujon (un des grands hopitaux de la région parisienne à Clichy-la-Garenne, la ville dont était maire un certain… Jacques Delors). Il est aussi le maire de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine, le département de Nicolas Sarkozy).
JuvinAfghaHelicoSanitaire-.jpg

Crédit photo : Philippe Juvin

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).