Le dernier instrument de ratification de Lisbonne déposé le 13 novembre

Le dernier instrument de ratification de Lisbonne déposé le 13 novembre

Share

(B2) Le dernier instrument de ratification du Traité de Lisbonne (le Tchèque) sera déposé personnellement par le Premier ministre tchèque, Jan Fischer, lors de son voyage à Rome, le 13 novembre, profitant ainsi d’une visite au Vatican. Est-ce que le Premier ministre – qui a contresigné mardi 3 novembre, la ratification du président Klaus -, a peur que la lettre se perde en route dans l’administation tchèque ? Ou, plus classiquement, entend-il ainsi marquer, personnellement et médiatiquement, le travail mené par le gouvernement tchèque dans cette  ratification. Commencera alors une véritable course contre la montre au niveau européen ; pour adopter et adapter toute une série d’instruments législatifs et réglementaires des nouvelles institutions (voir la CE est morte, vive l’UE). Toutes les décisions ne sont pas encore prises, notamment concernant le règlement du Conseil européen (une nouvelle institution qui doit encore prendre ses marques).