Un nouvel ambassadeur somalien à Bruxelles. Pas n’importe qui…



(BRUXELLES2) Un nouvel ambassadeur a été accrédité auprès des institutions européennes. Il s’agit du somalien Nur Hassan Hussein. Cette nomination n’est pas anodine. C’est une des mesures décidées lors de la conférence sur la Somalie en avril 2009 afin de consolider le gouvernement fédéral transitoire (GFT).
Nur Hassan Hussein n’est pas n’importe qui. Agé de 71 ans, il a été Premier ministre jusqu’à peu, entre novembre 2007 et février 2009. Et son parcours illustre toute la difficulté du pays. Jeune officier des douanes peu après l’indépendance du pays, il devient un des responsables de la police sous Siad Barré, dont la principale qualité n’était pas le respect de la démocratie… Attorney general jusqu’à 1991, moment où le pays tombe dans le chaos, il devient ensuite président du Croissant Rouge somalien.

(crédit photo : Commission européenne, José-Manuel Barroso reçoit les lettres de créance)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).