Un navire capturé au large des Seychelles, un autre s’échappe au large de la Somalie (Maj)



(crédit photo : Linea Messina)
(BRUXELLES2)
Attaque non réussie sur un navire italien
. Un nouveau navire marchand a été attaqué par les pirates aux petites heures de la matinée ce matin, apprend-on du QG d’Eunavfor Atalanta (la force européenne anti piraterie), au large des côtes du sud de la Somalie (400 miles nautiques de Mombasa). Il était un peu moins de 5 heures (GMT – 8 heures locales) quand le Jolly Rosso (*), un cargo porte-containers RoRo italien de 200 mètres et jaugeant 31.000 tonnes, a été attaqué par 2 skiffs avec à bord 4 ou 5 personnes chacun. Les pirates ont ouvert le feut et tiré trois grenades au RPG en direction du navire. Celui-ci a pris toutes les mesures de sécurité et tenté de s’échapper en mettant la vitesse maximum. Pendant ce temps, les navires de guerre dans la zone – la frégate belge Louise Marie (qui fait partie d’Atalanta et n’était pas loin) ainsi que le navire américain USS Donald Cook de l’OTAN (CTF 508) sont intervenus. Le navire marchand a finalement pu échapper à ses poursuivants malgré ce qu’on avait pu craindre un moment. Un avion de patrouille maritime d’Eunavfor basé aux Seychelles a été envoyé sur place pour observer la zone et repérer d’éventuels pirates.

Capture d’un cargo panaméen. Dans le même temps, le MV Al Khaliq, un vraquier battant pavillon panaméen de 180 m a été attaqué à 180 miles nautiques à l’ouest des Seychelles. Lui n’a pu s’échapper et a été capturé par les pirates. Lors d’un contact avec le navire, on apprenait que deux pirates étaient montés à bord et tentaient d’accéder aux espaces de vie du navire. Un autre avion de patrouille maritime d’Eunavfor, des Seychelles, a pu confirmé la situation. Au moins six pirates seraient à bord. Le bateau mère a été remonté à bord avec une grue. Et les deux skiffs mis en remorque. Le navire des gardes-côtes des Seychelles s’est aussi rendu sur place.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.