Un accord sur le bouclier light américain en Pologne se peaufine

(B2) Les Polonais et les Américains peaufinent un accord de protection des forces (SOFA) permettant l’installation du nouveau bouclier anti-missiles US versus Obama. Joe Biden, vice-président des Etats-Unis, devrait être à Varsovie, le 21 octobre. L’administration Obama devrait, en effet, commencer par tenir une promesse de l’administration Bush : l’installation de missiles « Patriot ». Une première batterie devrait être installée au printemps, près de Varsovie à Wesola, révèle le quotidien Dziennik. Par ailleurs, la Pologne resterait un des pays d’accueil du bouclier anti-missiles nouvelle version. A partir de 2014, le pays devrait ainsi accueillir 30 batteries de SM-3. Le centre européen de commandement de ces SM-3 serait, lui, installé en République tchèque. Ce dispositif est moins couteux que l’ancien système (10 millions au lieu de 70 millions) et surtout nécessite moins de personnel (100 au lieu de 400). L’installation devrait commencer à partir de 2014 pour être opérationnelle un an plus tard.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).