L’Europe augmente son aide aux Seychelles : +2,5 millions d’euros

(B2) La Commission européenne vient d’augmenter l’enveloppe budgétaire attribuée aux Seychelles pour renforcer son développement économique sur la période à couvrir jusqu’à 2013. Celle-ci passe ainsi de 5,9 millions d’euros à 8,4 millions soit une augmentation de 2,5 millions d’euros. La majorité ira au budget général (7,5 millions d’euros) de l’archipel, apprend-on de source seychelloise. C’est-à-dire que le gouvernement de l’archipel sera libre de son utilisation (sous condition du contrôle). Une partie (0,9 millions d’euros) sera dédiée au renforcement de la structure étatique et à la coopération technique. Bien sûr, cela n’a rien à voir, mais rien à voir avec l’opération anti-piraterie de l’UE « Atalanta ». Enfin presque…  Maintenant, je ne serai pas étonné que l’accord SOFA et transfert des pirates puisse bientôt être, lui aussi, signé. C’est un des effets de « l’approche globale » dont parle le général Bentegeat (interview à paraître sur ce blog…). A noter que les Etats-Unis ont signé parallèlement un accord de soutien aux ONGs de 240 000 $… 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).