Les pirates capturent un nouveau navire de pêche, thaïlandais

(B2) Tôt ce matin, un navire de pêche thaïlandais, le Thai Union 3, a été attaqué et capturé par deux skiffs pirates à proximité de la zone économique exclusive des Seychelles, à 200 miles au nord des Seychelles (et 650 miles des cotes somaliennes), précise-t-on au QG de Northwood de l’opération Atalanta (l’opération anti-piraterie européenne) (1). L’avion de patrouille maritime de permanence d’EUNAVFOR, basé aux Seychelles a été envoyé. A 5h30 GMT (9h30 locales), un contact visuel a pu être établi, selon les premiers  témoignages, et confirmé que les pirates avaient réussi leur attaque et étaient à bord. Les skiffs utilisés ayant été remontés. Avec ce navire, cela fait désormais 8 bateaux qui sont aux mains des pirates somaliens. Et les Seychelles sont désormais une des zones « à risque », tout autant que les côtes somaliennes. Et la recommandation est maintenant faite aux navires de passer à l’Est des Seychelles.

(NGV)

(1) Early this morning a Thailand flagged fishing vessel (Thai Union 3) was under attack by two skiffs in the Position about 200 nautical miles north of the Seychelles and 650 miles off the Somali coast. At 5.30 UTC the EU NAVFOR Maritime Patrol Aircraft made visual contact with the fishing vessel and confirmed that pirates were on board. Skiffs used by pirates have been sighted onboard the fishing vessel. Adding this fishing vessel to the total number, this makes 8 ships in total held by somalians pirates.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).