Intervention contre un skiff suspect de la frégate belge Louise-Marie

(B2) La frégate belge engagée dans l’opération anti-piraterie de l’UE « Atalanta », la Louise-Marie, qui patrouille dans le golfe d’Aden, est intervenu, samedi matin, contre un skiff « suspect » qui s’était approché à 300 mètres d’un navire marchand, a annoncé l’Etat-major belge, relayé par l’agence Belga. L’hélicoptère « Alouette III » a dû tiré deux rafales de coups de semonce pour que l’embarcation stoppe. Les équipes d’approche, à bord deux RHIB, n’ont cependant rien trouvé de compromettant, mis à part une dizaine de bidons de carburant. Le skiff a donc été laissé libre de mouvements. Les forces d’Atalanta sont actuellement sur les dents, plusieurs skiffs suspects ayant été repérés dans le bassin au large de la Somalie.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).