Fin de l’odyssée de l’Arctic sea

(B2 / Brève d’été) Le navire marchand battant pavillon maltais est bien repéré au large du Cap Vert. Et la frégate lance-missiles Ladny de la marine russe est intervenue ; elle libère les 15 hommes d’équipage et fait prisonniers « huit pirates » – dont 6 ressortissants de l’UE : quatre  Estoniens, deux Lettoniens et deux Russes. Ceux-ci seraient montés à bord le 24 juillet (au large de la Suède) et auraient ensuite débranché les principaux instruments de communication du navire, selon Ria Novosti. A priori, il s’agirait donc bien d’un acte de piraterie, contrairement à ce qu’affirmait la Commission européenne se fiant aux services de sécurité européen. A suivre, car des rebondissements pourraient bien  survenir… La frégate Ladny lors de l’exercice IONEKS 2008.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.