Le blog d’une députée suédoise à bord d’un navire suédois d’Atalanta



Députée au Riksdag (le Parlement
suédois),
Annicka Engblom (1) a choisi de passer quelques jours avec les marins
suédois engagés au large de la Somalie dans l’opération anti-piraterie Atalanta
. Un voyage facilité par un vieux pote
d’école, Jon Wikingsson, qui est aujourd’hui chef du HMS Stockholm (un des navires engagés)
. Arrivée début juillet à
Djibouti, elle a été “embarquée” à bord
des navires suédois et raconte son expérience sur sur son blog.

“Je voulais voir de mes propres yeux et entendre avec mes propres oreilles les expériences des équipages” explique-t-elle. Une deuxième visite
importante dans le cadre dela la préparation d’une possible continuation de la participation de la Suède (à la deuxième phase d’Atalanta), pour éventuellement en assurer le commandement de
l’opération
.” Premier constat (déjà mentionné sur ce blog) :
le temps a eu raison des pirates. “Le vent fait que la piraterie en haute mer a
diminué”.
La période de la mousson rend “les pirates plus dépendants de leur navire-
mère“. Une notion intéressante “à prendre en compte pour une opération ME02” (l’opération actuelle est en effet dénommée ME01 coté suédois, ME comme Marinens insats i EUNAVFOR). Le
ch
argement des navires du PAM la surprend : “L
e travail de chargement est beaucoup trop inefficace et prend beaucoup trop de temps. Tout se
fait à la main. Cela prend du temps. Et pendant ce temps des gens meurent de faim
.

La suite sur son blog, en suédois (mais un peu de
volonté…
)

(1) Née en 1967, elle est diplômée de l’académie navale et a travaillé également au 
service radio des forces armées (Försvarets radioanstalt), une agence
dépendante du ministère de la Défense chargée du renseignement, des écoutes radio, satellites et web désormais également – l’équivalent toutes proportions gardées de la NSA américaine – surtout
tournée vers le voisinage… est). Elle siège au
parti “Modéré” de Carl Bildt, le ministre des Affaires
étrangères.

(crédit photo : HMS Stockholm – blog d’Annicka)



Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).