Bavure diplomatique: la république Turque du nord de Chypre trouve droit de citer dans un rapport de l’UE

(BRUXELLES2) C’est un document relativement anodin – le rapport du groupe de travail régional sur le trafic de drogues dans les Balkans – qui a mis le feu aux poudres… Un document au demeurant intéressant puisqu’il décrit les différents réseaux, moyens et routes employées pour acheminer la drogue en Europe ; les différents pays des Balkans constituant la voix royale pour la drogue en provenant de  l’Afghanistan, via la Turquie.

Mais horreur ! Au chapitre Kosovo, page 20, on trouve parmi les routes d’approvisionnement celle-là : « Afghanistan – Pakistan – Iran – Turkey – by sea transport to Turkish Republic of Northern Cyprus – by sea transport to Europe (as an alternative to Balkan route) » ! Inutile de vous dire qu’elle a causé la fureur de la délégation chypriote qui a obtenu un rectificatif du document. « areas of the Republic of Cyprus in which the Government of the Republic of Cyprus does not exercise effective control »

A noter que selon les experts d’Eulex, la mission déployée au Kosovo, environ 70% de l’héroïne arrivant en Europe passe plutôt par la route « Afghanistan – Turkey – Bulgaria – Macedonia – Kosovo and further distribution to Western Europe or even via Albania. » … On attend la protestation de la Grèce qui ne saurait pas tarder… vu le terme « Macédoine » employé au lieu de l’habituel Fyrom. La république yougoslave de Macédoine n’ayant pas vu reconnaître son nom dans les instances internationales du fait du veto grec qui estime que ce nom appartient à son patrimoine historique : la Macédoine d’Alexandre !

Pour télécharger le rapport(en anglais)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).