Les socialistes européens appellent à un « autre » président

(B2)L’appel ne vient pas de n’importe qui. On pourrait même dire que ce sont les « poids lourds » de la Social-Démocratie qui mettent leur poids dans la balance. Huit anciens Premiers ministres, socialistes ou social-démocrates (*), ont ainsi pris leur plume et demandé à leurs camarades, actuels dirigeants du PSE, de réagir.  Il serait temps pourrait-on dire !

« La crise en cours a ouvert une période de choix historiques. Ceci peut conduire soit à une dépression avec chômage en masse nouée avec un repli économique et politique, soit à une opportunité unique de faire émerger un nouveau modèle de croissance avec plus de justice sociale et développement durable noué avec la réforme de l’ordre internationale. » écrivent-ils « Les socialistes et les social-démocrates ont une responsabilité centrale en face de ces choix historiques. C’est à eux de présenter des proposions pour cette transformation. C’est à eux de lutter par le leadership au niveau national, Européen et international. » Il est « possible de faire émerger une nouvelle majorité dans le Parlement Européen, créant une réelle opportunité pour un candidat du Parti Socialiste Européen« , concluent-ils.

Ce faisant ils vont contre les « petits » arrangements conclus par certains des Premiers ministres, actuellement au pouvoir, notamment en Espagne, au Portugal et en Allemagne.

(*) Felipe GONZÁLEZ, ancien premier-ministre de l’Espagne, Lionel JOSPIN, ancien premier-ministre de la France, Paavo LIPPONEN, ancien premier-ministre de la Finlande, Aleksander KWASNIEWSKI, ancien président de la république de la Pologne, Gerard SCHROEDER, ancien premier-ministre de l’Allemagne, Constantino SIMITIS, ancien premier-ministre de la Grèce, Mário SOARES, ancien président de la république et premier-ministre du Portugal, Franz VRANITZKY, ancien premier-ministre de l’Autriche.

Télécharger la lettre – version françaiseversion anglaise

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).