La nouvelle arme de l’Otan (et de l’UE): une imprimerie mobile


(B2) C’est une arme de guerre originale dont vient de s’équiper la Grèce pour son corps de déploiement de l’OTAN (NDC-GR) : une imprimerie mobile, dernier cri, permettant d’imprimer rapidement des cartes statiques ou dynamiques que des manuels d’instruction ou autres imprimés.

Ce matériel imprime en recto verso, sur des papiers très légers (40 g) à rigides (250 g), sur 50 cm de large et sans restriction de longueur. Mais surtout, « ce matériel qui tient dans un container peut être désintallé, réinstallé et prêt à imprimer en moins de six heures » assure son promoteur, Christos Anastasiou, de Punch Graphix S.E. Europe, une entreprise belge basée à Lier.  Le container peut être transporté par bateau ou avion.

Ce matériel a été testé lors d’un exercice « STEADFAST JOIST – GORDIAN KNOT ‘09” qui s’est tenu à Litochoro (dans la
région grecque de macédoine centrale) en mars 2009. Le NDC fournit des capacités de quartier-général pour des opérations prolongées. Il repose sur les forces du quartier-général du corps C de l’armée grecque. Il a deux fonctions : comme quartier-général de campagne prêt à être déployé lors des missions de l’OTAN, comme quartier-général opérationnel (OHQ) pour des missions de l’UE.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).