La Hongrie envoie un officier au QG anti-pirates de Northwood

(B2)Après l’Irlande et la Bulgarie, c’est la Hongrie qui a décidé de participer à l’opération anti-pirates Atalanta, plus exactement au quartier-général
d’opération (OHQ) de Northwood (près de Londres). Une participation symbolique puisqu’il s’agira de l’envoi d’un officier « IT administrateur de site ». Mais la
Hongrie, pays enclavé, ne dispose pas, en tant que telle, de marine. Et cet apport permet de compléter les effectifs de l’Etat-major, qui souffrait depuis le
début d’un sous-effectif et, surtout, de compléter son coté multinational. Pour la Hongrie, qui présidera aux destinées de l’Union européenne, en 2011, après
l’Espagne et la Belgique, cela permet d’avoir un pied dans une des opérations « phare » de la PESD.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).