Crash de l’Airbus de Yemenia: Un navire « Atalanta » participe aux recherches

(BRUXELLES2) La frégate italienne de la force européenne anti-pirates « Atalanta », l’ITS Maestrale, a été déroutée pour se joindre aux recherches de l’Airbus A310-300 de la compagnie Yemenia qui s’est abîmé en mer au large des Comores, dans la nuit de lundi à mardi. Un Transall français dépêché de la Réunion – avec à son bord médecin, pompiers et plongeurs – et un remorqueur civil avec deux zodiacs de la légion étrangère, basé aux Comores, ont été dépêchés sur place. La frégate française Nivôse  (bien connue de ce site, pour avoir participé à l’opération Atalanta) – a également été réquisitionnée et son hélicoptère Panther devrait être bien utile sur place. Le
patrouilleur P400 « La Rieuse », basé à la Réunion, devrait également arriver sur zone le 1er juillet.

(mise à jour : 01/07) Madagascar a envoyé un patrouilleur l' »Atlantsa » qui doit arriver également le 1er juillet dans l’après-midi.

(mise à jour : 05/07) Les moyens sur place se résument à cinq bateaux et deux avions, dirigé depuis la frégate Nivôse, arrivée dans la nuit du 1er au 2 juillet, et coordonné par le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) de la Réunion. Outre la frégate Nivôse, on trouve son frère « Le Floréal » (arrivé le 3 juillet) ; le navire italien Maestrale ; le patrouilleur « La Rieuse » (sur zone depuis le 1er juillet) ; un remorqueur, le Bambo (affrêté à Mayotte le 30 juin), avec à bord pompiers et légionnaires, et zodiacs. Deux avions : un C130 américain et un C160 Transall français sont disponibles ainsi que les deux hélicoptères Panther du Nivôse et Floréal. Le Thonier français « Via Mistral » réquisitionné a été libéré. On trouve également une demi-douzaine de navires comoriens.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.