Le projet d’hélicoptère lourd prend son envol

(B2) Les ministres de la Défense de l’UE ont donné lundi (18 mai) leur feu vert au projet d’hélicoptère lourd (FTH) de transport.

Cette initiative franco-allemande à l’origine  est désormais placée sous l’égide de l’agence européenne de la défense. Elle est ouverte à d’autres États membres, voire d’autres.

L’objectif du projet FTH est de fournir aux Européens une solution pour la capacité de transport lourd sur les théâtres d’opérations. Une lacune manquante persistante. Cet appareil aurait un poids de 32 à 35 tonnes, et devrait entrer en service à l’horizon 2020 (ou plus).

« C’est un projet très important pour trouver une solution européenne commune à plus long terme, peut-être même avec les États-Unis », a souligné Javier Solana, le chef de l’agence et Haut représentante. Les coûts de développement sont en effet assez importants : entre 2 et 3 milliards d’euros.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).