(B2) C’était hier (mercredi) en fin de matinée. Un bateau grec – le Nepheli – battant pavillon panaméen, a été attaqué par les pirates dans le Golfe d’Aden (sur une position: 1335 Nord et 04858 Est). Le navire marchand a pu, par différentes manoeuvres d’évitement – changement de direction, etc… – échappé au skiff qui les poursuivait. Dans les manoeuvres, le skiff a chaviré. Il aurait été heurté par le navire marchand.

L’alerte a été donnée par radio. Et, plusieurs navires de guerre (espagnol et sud-coréen) se sont portés à son secours. Le navire ravitailleur espagnol de la Flotte de l’UE Atalanta, le Marqués de la Ensenada (*), tout proche de là (à 15 miles nautiques) a ainsi dépêché son hélicoptère sur place et s’est rapproché très vite. Il a ainsi pu récupérer les 7 pirates, tombés à la baille, et les a détenus à bord, annonce le QG d’Atalanta.

NB : un destroyer coréen, le King Munmu, a également répondu à l’appel de détresse et envoyé son hélicoptère sur la zone.

A la recherche de preuves

Tenant compte de précédents malheureux – obligeant à libérer les pirates faute de preuve judiciairement acceptables par les autorités kenyanes – les marins espagnols ont pris plusieurs preuves. A commencer par le témoignage du capitaine. “Après avoir observé les photos de personnes secourues, le capitaine du Nepheli a reconnu les auteurs de la tentative d’enlèvement de son bateau” annonce ainsi le ministère de la défense espagnol. Outre la signature d’une déclaration qui décrit les tentatives d’attaques de pirates et la façon dont ils ont réussi à s’échapper, l’équipe de la visite du Marqués de la Ensenada a pu relevé, sur le bateau, plusieurs blessures par balles dans les fenêtres et la superstructure, attestant de la réalité de l’attaque. Et dans le bateau appartenant aux naufragés, les Espagnols ont trouvé, entre autres, de l’essence,  une aiguille magnétique et un GPS…

Nouvelle attaque réussie

Par ailleurs, ce matin, à 9h00 locales, les pirates ont fait une nouvelle conquête. un petit cargo néerlandais de 2500 tonnes été détourné par des pirates somaliens dans le golfe d’Aden (position : 1343 Nord 05035 Est), avec 8 membres d’équipages à bord.

(*) Le pétrolier ravitailleur Marqués de la Ensenada est commandé par le capitaine de frégate Carlos Alfonso Gomez Fernandez de Cordova et compte un équipage de 113 hommes. Outre les missions de ravitaillement des navires d’EUNAVFOR Atalanta, il assure des missions de patrouille et de surveillance. Il a ainsi
assuré, fin avril, le transport à bon port du navire de croisière italien Melody – qui avait été attaqué par les
pirates.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).