Les Tchèques achètent 4 Casa C295 à Eads


(B2) La république Tchèque pourrait acquérir 4 avions Casa C-295 M du constructeur européen EADS pour remplacer ses vieux avions de transport Antonov An26. La ministre de la Défense tchèque, Vlasta Parkanova, a soumis ce projet pour approbation au gouvernement (démissionnaire). Les avions devraient être livrés entre 2009 et 2011. L’objectif, est selon le porte-parole du ministère de la Défense, Andrei Cirtek, de « renforcer l’autonomie aérienne lors de missions humanitaires ou d’évacuations de citoyens étrangers » et la « capacité d’action des unités tchèques en opération à l’étranger« .

Un achat qui démontre aussi – outre les raisons financières – que les Tchèques ont un certain « pragmatisme européen », dans leurs achats et équipements militaires, sans doute largement plus affirmé que ne le laissent supposer leur option politique, qu’on peut qualifier de « très atlantiste ».

Selon EADS, en effet, le C-295 peut assumer un grand nombre de missions assignées aux avions de transport plus lourds comme le C-130 Hercules, pour un coût très inférieur (un gain de plus d’un tiers par heure de vol selon le constructeur). Depuis le début de sa commercialisation en 2001, 66 unités ont été vendues – selon EADS – à neuf opérateurs basés en Espagne, en Pologne, en Jordanie, en Algérie, au Brésil, au Portugal, en Finlande et au Chili. 44 sont déjà opérationnels. Plutôt que le C-130, son vrai concurrent est d’ailleurs le C27J du consortium americano-italien Lockeed – Alenia. Un C-295 en service dans l’armée polonaise s’était écrasé, en janvier 2008, à l’atterrissage sur l’aéroport de Miroslawiec (nord-ouest de la Pologne), faisant 20 morts.

(mise à jour) A noter que le concurrent Alenia, évincé, qui voit ainsi lui échapper un contrat d’environ 1 million de couronnes tchèques pourrait porter plainte à Bruxelles auprès de l’autorité de concurrence. La signature du contrat quelques jours avant le départ de la Ministre est, en effet, critiquée dans certains milieux à Prague.

(photo : EADS)

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).