Actu BlogIsraël Palestine

La Turquie participera à la mission en Palestine

(B2)La Turquie pourrait participer à la mission européenne de formation de la police palestinienne (Eupol Copps). Le Comité politique et de sécurité (COPS) vient d’approuver cette participation. La Turquie avait indiqué qu’elle était prête à participer à cette mission dès le début en 2005. Sans suite car la mission était très réduite. Aujourd’hui, que la mission Eupol s’étend à d’autres aspects (police mais aussi justice pénale), cette candidature redevient active. Les Turcs vont proposer des officiers de police. Mais leur nombre exact dépendra du nombre de postes offerts à la mission. Dans les missions civiles, c’est, en effet, le chef de mission, et l’Etat-major civil de l’UE (CCPC), qui procèdent au recrutement, selon les règles en usage dans l’UE (appel d’offres, sélection, recours).

Des Turcs déjà actifs dans la PESD. Des Turcs participent déjà à la mission Etat de droit “Eulex” Kosovo, à la mission de police Eupm et la mission militaire Althea en Bosnie-Herzégovine. La Turquie a également déposé sa candidature pour devenir observateur de la Force de gendarmerie européenne, constituée de façon multinationale, par six Etats membres (France, Espagne, Italie, Portugal, Pays-Bas, Roumanie). L’acceptation de cette candidature pourrait se produire rapidement dès la réunion du comité ministériel (*). La Turquie a également indiqué sa disponibilité pour participer à une future mission de la Gendarmerie européenne en Afghanistan.

(*) Elle ne peut en devenir membre en tant que tel, n’étant pas membre de l’UE.

 (NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).