Relève russe dans le Golfe d’Aden (suite)


Comme indiqué, il y a quelques jours, quatre navires de la flotte russe du Pacifique – le destroyer Admiral Panteleev (548), un remorqueur et les tankers Ijora et Irkout sont partis cette nuit de dimanche (29 mars) vers le golfe d’Aden où ils participeront à l’opération anti-piraterie internationale, selon nos confrères russes de l’agence Ria Novosti qui citent le porte-parole de la Flotte du Pacifique russe. Le groupe de navires a quitté la baie de la Corne d’Or (à Vladivostok) le 29 mars, à 10h00 locales (1h00 du matin heure de Paris).

L’Admiral Panteleev est un navire du même type que le destroyer Admiral Vinogradov. Son équipage compte 293 hommes. Il est doté de deux hélicoptères Ka-27, de missiles ASM Rastrub, de 64 missiles surface-air à lancement vertical 3K95 Kinzhal, de canons d’artillerie de 130 mm AK-130 et de canons multitubes de 30 mm AK-630M, de torpilles de 533 mm et de lance-roquettes anti-sous-marines RBU-6000.

Deuxième relève. Il s’agit d’un deuxième groupe de navires chargé de participer à l’opération internationale de lutte contre les pirates somaliens. Le destroyer Admiral Vinogradov, le remorqueur Fotiï Krylov et les pétroliers Boris Butoma et Petchenga ont achevé leur mission début mars. Pendant sa mission, il avait escorté 12 convois comprenant au total 54 cargos de 17 pays.

Cette présence russe témoigne d’une triple volonté, aux fondements politiques et militaires : 1) participer à l’action internationale contre la piraterie ; 2) protéger les marins ou bateaux russes (*) ; 3) être présent dans une zone stratégique qu’est l’Océan indien (voir la guerre des bases).

Pirates : une affaire qui marche. selon un premier bilan, les pirates somaliens ont attaqué environ 120 cargos en 2008. Ils ont capturé 35 navires et 600 marins et le montant des rançons obtenues varie entre 30 et 150 millions de dollars.

(*) Le capitaine du pétrolier grec Nipayia (battant pavillon panaméen) détourné par des pirates somaliens, mercredi 25 mars, à 450 kms des côtes somaliennes, est russe tandis que le reste de l’équipage est philippin. Un citoyen russe figure également dans l’équipage du cargo norvégien Bow Asir (propriété de Salhus Shippin) capturé jeudi 26 mars à plus de 900 kms des côtes somaliennes ! L’équipage, commandé par un Norvégien, comprend des Européens (Polonais, Lituaniens et Finlandais).

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).