La relève des premiers quatre mois se prépare à EUNAVFOR

(BRUXELLES2) Le contre-amiral britannique Jones – commandant l’opération Eunavfor Atalanta – était ce mardi devant le COPS – le comité politique et de sécurité pour rendre de l’évolution de l’opération militaire européenne de lutte contre les pirates et notamment de la suite des opérations. Après la relève par la corvette italienne ITS Comandante Bettica (P-492) et du navire britannique Northumberland (F-238), plusieurs changements sont, en effet, à attendre dans les jours qui viennent.

Les principaux changements à venir

D’abord à compter du 20 mars : deux navires allemands – le Emden (classe 22) et le Spessart (un tanker) du groupement permanent de l’OTAN (le SNMG1) qui croiseront dans la région, quitteront le pavillon de l’Otan, pour se joindre à l’opération sous pavillon européen (le Bundestag a, en effet, autorisé l’action militaire anti-pirates sous pavillon de l’UE – pas sous pavillon de l’OTAN). De façon temporaire, sont également arrivées sur zone deux navires français : le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc et la frégate Georges Leygues.

A compter du 7 avril : le commandement de la force va changer. Un Espagnol, le capitaine de vaisseau Juan Garat Caramé, va succéder au Grec Antonios Papaioannou, et la frégate espagnole Numancia (F- 83) deviendra le navire amiral. Le Comité politique et de sécurité de l’Union européenne a approuvé cette nomination, lundi.

Ensuite arriveront sur zone les navires suédois : deux corvettes de type Göteborg + un tanker, qui devraient être en place, au plus tard le 15 mai. Avec environ 160 hommes selon la loi soumise au Riksdagen – le parlement suédois qui a approuvé cet engagement le 12 mars. Mais en cas de problème, le gouvernement pourra augmenter cette participation à 450 hommes, si un renforcement temporaire est nécessaire pour cause de détérioriation de la sécurité. Ils seront en priorité chargés des bateaux du Programme alimentaire mondial (PAM).

Enfin suivront ensuite – à l’été – les frégates belge Louise-Marie (F-931) et néerlandaise Evertsen (F805), ainsi que le navire norvégien. Et la boucle de la première année sera bouclée.

Coté russe, le destroyer Admiral Vinogradov, le remorqueur de sauvetage Fotiï Krylov et les tankers Boris Butoma et Petchenga, arrivés au large de la Corne de l’Afrique le 2 janvier dernier sont repartis. Deux navires se dirigent vers l’Indonésie. Tandis que le remorqueur Fotiï Krylov et le tanker Boris Butoma transportant des unités de fusiliers marins doivent rentrer à Vladivostok le 20 mars, selon Ria Novosti. La marine russe prévoit d’envoyer, en avril, un nouveau destroyer de la flotte du Pacifique l’Admiral Panteleev, qui quittera sa base à Vladivostok.

L’Ukraine a annoncé concrètement l’intention de s’engager dans la lutte anti-pirates. Valentin Nalivaïtchenko, le président du Service ukrainien de sécurité (SBU), a ainsi annoncé – jeudi dernier (12 mars) qu’Alfa, une unité spéciale du SBU, prendrait part à l’activité des forces internationales dans la lutte contre la piraterie.

Le dispositif actuel d’Atalanta
Moyens maritimes
– Grèce : frégate « Psara » (navire amiral), et son hélicoptère.
– France : frégate « Floréal » (F-730)
– Italie : ITS Comandante Bettica (P 492)
– Allemagne : frégate Karlsruhe (F-212), équipée de deux hélicoptères, des commandos prendront place dans les navires marchands sensibles + des heures de patrouilleur aérien.
– Espagne : frégate, le « Victoria » (F-82)
Moyens aériens
– avion de surveillance P3-Orion (Espagne), basé à Djibouti + si besoin, avion Atlantic II (France).
– hélicoptères embarqués à bord des frégates.

(NGV)

(photo : Juan Garat Caramé, nouveau commandant de force de l’opération EUNAVFOR, © marine espagnole)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.