Le Parlement Néerlandais approuve l’envoi d’une frégate dans le golfe


(B2) La deuxième chambre du Parlement néerlandais a approuvé jeudi (26 mars), le déploiement d’une frégate – le Hr. Ms. De Zeven Provinciën (F 802) – au large de la Somalie dans le cadre d’une opération de l’OTAN « Allied Protector » pour lutter contre la piraterie. La frégate est déjà présente dans la région – au titre d’une des groupements maritimes permanents de l’OTAN (le SNMG 1) – qui croise dans les parages, dans le cadre d’une de ses visites (*).

Comme l’explique le ministère de la défense néerlandais, « les navires consacreront une partie de leur temps contre la piraterie ». La frégate néerlandaise sera ainsi présente sur la zone jusqu’à fin avril, ainsi que « sur le chemin du retour« , de la mi-à fin juin.

L’équipage néerlandais comprend 170 soldats, ainsi qu’une équipe de commandos Marine, deux gendarmes de la Marechaussee et un procureur. Ce qui permet ainsi – de procéder aux premiers gestes d’instruction requis en cas d’arrestation de pirates. Ce qui est plutôt prudent, vu les antécédents. NB : une frégate néerlandaise viendra renforcer l’opération de lutte antipiraterie de l’UE EUNAVFOR Atalanta dès cet été.

(*) J’ai déjà écrit ce que je pensais de ces « croisières » de l’OTAN. Je ne voudrais pas donc me répéter. Mais je trouve inutile pour l’argent du contribuable et futile ce genre d’action. L’UE a – à mon sens – davantage de légitimité à organiser une opération, complexe et difficile, au large de la Somalie. Car elle dispose à la fois des instruments juridiques, politiques et économiques pour mener à bien ce type d’opérations. Son action est sérieuse et s’inscrit dans la durée : au moins un an. Et non pas des actions d’une ou deux semaines en passant dans la région. Que des navires de différentes Etats viennent temporairement renforcer cette opération, c’est utile et judicieux. Que l’OTAN s’invente une mission de lutte anti-piraterie, hors cadre juridique (à part un dispositif national), pour des navires qui transitent dans la zone, c’est assez osé.

(photo : ministère de la Défense néerlandais. « De Zeven Provinciën au passage de Suez » le 24 mars)

(NGV)

Comments are closed.