Première arrestation de pirates pour EUNAVFOR

crédit : armée française

L’aviso français Premier maitre L’Her, en patrouille dans l’est du golfe d’Aden, a arrêté huit pirates présumés, présents dans deux skiffs qui tentaient une approche d’un cargo panaméen, le S. Vénus, qui avait lancé un appel de détresse.

Une visite à bord des embarcations a permis de trouver six fusils mitrailleurs AK47,un lance-roquette (RPG), des munitions, deux échelles d’abordage, un grappin et un GPS. Les armes ont été mises sous contrôle. Les Somaliens suspectés de piraterie ont été transférés sur l’aviso français et remis aux autorités somaliennes du Puntland vendredi.

NB (mise à jour) : Ceci est la deuxième interception de pirates (merci de la précision, Thomas). Mais la première arrestation. La frégate allemande, le Karlsruhe, était intervenue, au petit matin de Noël, sur un appel d’urgence d’un vraquier égyptien, le Wabi al Arab, attaqué près de la côte yéménite par des pirates. Lors d’échanges de tirs, un membre d’équipage du navire de commerce avait été blessé par des tirs et soigné par le médecin de bord de la frégate allemande, avant d’être évacué sur un hopital. Les armes saisies ont été “neutralisées” (c’est-à-dire jetées à l’eau). Mais les six pirates appréhendés, dans un premier temps, ont très vite été relâchés, sur “ordre de Berlin”, selon les informations communiquées par la marine allemande à la BBC. Le porte-parole de la marine allemande, Achim Winkler, en a expliqué la motivation : les pirates ne sont “poursuivis en justice que lorsque les intérêts allemands sont en cause“. Ce qui conduit à s’interroger, comme le fait notre confrère Thomas Wiegold de Focus sur la robustesse du mandat.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).