L’Espagne supprime sa limite d’engagement

(B2)Carme Chacon, la ministre espagnole de la Défense, a annoncé, devant le Congrès des députés, la suppression du plafond de 3.000 soldats pour les troupes espagnoles déployées dans des missions internationales. Ce plafond avait été imposé, après le retrait des forces d’Irak en 2004, d’abord fixé à 2600 militaires puis augmenté en 2005 jusqu’à 3000. Pour la ministre, il s’agit d’une adaptation « à la nouvelle réalité« . L’accord fixant ce plafond vient à échéance et la nouvelle loi organique sur la Défense nationale prévoit désormais que chaque mission, fixant le nombre de personnes déployées. A partir du 1er janvier, ce plafond est augmenté à 7700. « Ce chiffre nous place dans le peloton de tête des pays de l’Alliance qui atteignent le seuil de 10 % » a expliqué Carme Chacon.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).