Actu BlogDéfense UE (Doctrine)

Le rapport de Solana sur la stratégie de sécurité et de défense

(BRUXELLES2) Finalement, il n’y aura pas de nouvelle stratégie de sécurité et de défense, en tant que telle. Mais simplement une mise à jour, sous forme d’un rapport de Javier Solana, le Haut représentant pour la Politique étrangère et de sécurité commune, au Conseil européen sur la “mise en œuvre de la stratégie européenne de sécurité – Assurer la sécurité dans un monde en mutation”. Un rapport élaboré, de façon très étroite, explique un responsable du Conseil avec la Commission européenne et le Parlement européen, qui dresse un inventaire des nouvelles menaces auxquelles serait confrontée l’Union européenne et des avancées (et défis) de l’UE. Rapport examiné par les Ministres des affaires étrangères le 8 décembre.

Beaucoup a été accompli en cinq ans. “L‘UE a fait des substantiels progrès“. Mais il faut aussi relever les défis être “more capable, more coherent and more active“, les trois maîtres mots de Javier Solana qui trace ainsi la feuille de route vers l’avenir. Ce rapport n’avance cependant pas d’idée sur ce qui pourrait suivre, comme un “Livre blanc” demandé notamment par le Parlement européen. “Mais ce n’est pas exclu à un stade ultérieur”, précise la directrice de l’unité politique du Conseil, Helga Schmidt. De même, il ne se prononce pas sur la proposition russe de “nouveau partenariat de sécurité”. Cela n’a pas “l’objectif de ce document.

(NGV)

(la suite sur le Club : Solana présente une mise à jour de la stratégie européenne de sécurité)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).