Pirates, préférez les navires danois ou allemands plus inoffensifs…

Les Danois libèrent les pirates

Coup sur coup, a-t-on appris, l’Absalon de la marine danoise – qui participe à la coalition américaine de lutte antiterroriste CTF 150 – a arrêté des pirates dans le Golfe d’Aden, une fois un bateau mère et sa « fille » et l’autre fois un autre bateau. Les militaires ont découvert plusieurs fusils AK47 et M-75 et 1 lance-roquettes avec quatre grenades. Les armes ont été confisquées. Les personnes, à bord du bateau, soupçonnées d’être pirates ont été seulement contrôlées et enregistrées, puis libérées ! Le Danemark n’ayant pas la possibilité d’arrêter et juger les pirates en pleine mer…

Les Allemands, dans le flou juridique

Les navires allemands qui participent à l’opération „ Enduring Freedom “ (OEF) sont confrontés à un problème « d’insécurité juridique » comme l’explique la Bundeswehr. Le cadre juridique de l’OEF ne permet pas des attaques ciblées, au préalable, contre les pirates allemands. Les navires ne peuvent intervenir qu’en cas d’extreme urgence ou si des soldats d’un autre navire tombent sur des pirates. Mais ils ne peuvent pas pourchasser les pirates de façon active ou se positionner pour intercepter à l’avance des pirates. L’arrestation et la poursuite de pirates dans le droit allemand dans un tel cas n’est possible que par la police fédérale, et non par la marine, dans le cadre des lois de règlement de compétence. « Une clarification juridique – de par la loi et / ou à travers un droit international et un mandat parlementaire – (serait) utile » souligne l’armée allemande.

(NGV)

NB : La marine allemande est présente avec un avion de type P3C Orion et une frégate doit être envoyée à la fin de l’année. L’Allemagne prendra en effet début 2009 le commandement de la CTF 150 actuellement assuré par les Danois. Ceux-ci ont d’ailleurs le 12 novembre assuré une relève de leur équipage de l’Absalon, les membres du  navire-jumeau Esbern Snare venant les relayer.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.

Inscrivez-vous à notre newsletter