Parti dans l’Océan indien, le Cdt Blaison rentre, avarie moteur

Crédit : DICOD / Marine Française

(B2)Parti pour effectuer une mission de surveillance dans l’Océan indien, et servir éventuellement pour l’opération Atalanta, l’aviso Commandant Blaison de la marine française, rentre au pays.

La cause : une avarie importante sur le « réducteur tribord » selon les spécialistes. Résultat : fin de la mission et retour au bercail plus tôt que prévu. l’arrivée à Brest est prévue vers le 18 décembre. Juste à temps pour Noël : les familles sont contentes, les marins un peu déçus.

Entretemps, reste à traverser le Golfe d’Aden. Et les marins bretons (de naissance ou d’adoption) pourront – sans doute – matière à exercer leur savoir-faire, s’ils tombent sur des pirates ou en accompagnant un ou deux navires marchands.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).