Les eurodéputés français boudent l’Europe de la Défense

(B2)C’est un fait étonnant, mais on ne peut plus clair, quand on assiste aux réunions de la sous-Commission Défense du Parlement européen : l’absence quasi-totale de députés français.

Mis à part Robert Toubon – qui travaille surtout sur les marchés de la défense et est là quand il le faut -, et… le finlandais Ari Vatanen (élu sur une liste française) – qui rédige en ce momentun rapport sur l’Otan -, personne… Les députés inscrits comme le (général) Philippe Morillon – occupé par sa commission pêche – et Michel Rocard viennent très rarement.

Les Allemands sont présents en force. En revanche. Non seulement son président, Karl Von Wogau (chrétien démocrate), partisan convaincu de l’Europe de la défense et très actif, mais aussi Helmut Kühne (social démocrate), Angelika Beer (verts), Tobias Pfluger (communiste) ou  Alexander Graf Lambsdorff (libéral). Bref tous les points de vue de la scène politique allemande s’expriment. On les partage ou non. Mais ils sont là.

Egalement présents: le conservateur eurosceptique de service, Van Orden, dont les épiques sont toujours “rafraichissantes” ; Ana Maria Gomes, la députée socialiste, qui mérite d’être écoutée avec plus d’attention qu’elle en a l’air ; la belge flamande Annemie Neyts pour le groupe libéral, le roumain Pascu… Mais voilà, est-ce qu’il y a moins d’effet de manche qu’ailleurs peut-être, ou un certain manque d’intérêt médiatique… en tout cas, les principaux promoteurs de l’Europe de la défense – les Français – sont au rayon “absents”.

Cette sous-commission est cependant très intéressante. Les responsables européens invités – du Conseil, de l’Etat-Major – se prêtent à l’exercice avec une franchise intéressante (voir le récent exercice du général Leakey) et les orateurs extérieurs – experts académiques, de thinks tanks de l’industrie – sont d’un niveau excellent.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Une réflexion sur “Les eurodéputés français boudent l’Europe de la Défense

  • 18 novembre 2008 à 07:02
    Permalien

    Bonsoir
    J’aimerai savoir quand et où c’est à dire dans quelles commissions ils sont présents (régulièrement), j’ai l’impresssion que l’absentéisme est plus qu’important…

Commentaires fermés.