Le premier navire démineur suédois de la nouvelle génération arrive


(B2)Le premier navire de la nouvelle génération de démineurs de la marine suédoise a été livré le 6 novembre. Le Vinga est le premier d’une série de cinq navires de déminage ; deux suivants suivront au printemps de 2009 et à l’été 2010, les cinq navires devraient tous être livrés aux forces armées.

Ces navires pourront fournir des « possibilités sans précédent » pour détecter et détruire tous les types de mines sous l’eau, explique la marine suédoise. Un sonar dans l’eau permet de détecter les plus petits détails et le nouveau submersible est plus sûr et plus rapide pour désamorcer les mines. La plus grand nouveauté réside dans la capacité du navire à se défendre seul contre des attaques aériennes (les autres navires de déminage existant sont dépendants d’un autre navire qui doit être présent sur zone pourles protéger des frappes aériennes).

Un projet européen. Cette livraison est importante ; l’Union européenne lance en effet, le 10 novembre, un projet européen de déminage des mers les plus contaminées (Baltique, surtout, Manche et Méditérannée également) auquel devraient participer les pays riverains (Suède, Pays-Bas, Italie notamment).

Selon les estimations, plusieurs dizaines de milliers de mines, déposées au cours des guerres mondiales, sont encore au fond de la mer Baltique. Des mines qui peuvent causer une menace et des dégâts à la pêche ou le travail sous-marin, notamment comme le projet de gazoduc à travers la mer Baltique.

(NGV)

Photo: Ministère de la défense Suédois – Peter Nilsson/Kockums

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).