Actu BlogPiraterie maritime

La Grèce a désigné la frégate (et l’hélicoptère) pour EUNavfor

(Marine grecque)

(B2)La Grèce enverra en Somalie une frégate – le Nikiforos Foras – et son hélicoptère ainsi que cinq officiers. C’est ce qu’a décidé le conseil national pour la défense et la sécurité grec hier. C’est normalement ce bateau qui servira de bateau de commandement de la force européenne, dirigée par le Grec Antonios Papaioannou.

Ce navire réceptionné par la marine grecque en novembre 2004 était auparavant connu dans la marine néerlandaise sous le nom de Willem Bloys Van Treslong, de la classe Kortenaer, lancé en 1980. La marine grecque a en effet signé un contrat avec les Pays-Bas pour bénéficier de certains navires néerlandais. Plus d’une dizaine de frégates sont ainsi passées du pavillon bleu blanc rouge au pavillon bleu à croix blanche.

C’est une frégate conçue pour une action générale de combat – surface, sous-marine, aérienne – . Elle est équipée normalement d’un système anti-missile CIWS (Phalanx Close-In Weapon System). Avec 6.300 tonnes, elle peut atteindre normalement une vitesse de 20 noeuds (23 miles / h). Elle peut recevoir deux hélicoptères type “Sea Lynx” (un, en temps de paix).

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).