Frégates Russes et Indiennes à l’attaque dans le Golfe d’Aden

(B2)Le navire de guerre russe Neoustrachimy a commencé d’escorter depuis mardi un navire marchand danois avec son équipage russe au large des côtes somaliennes, selon le porte-parole des forces navales russes Igor Dygalo qui s’est confié à nos confrères de Ria Novosti. “Le Danemark a demandé par des filières diplomatiques que le navire CEC Commander soit protégé par un bâtiment russe. Ce navire appartient à une société danoise bat pavillon des Bahamas. (Mais) son équipage compte 15 marins russes”, a expliqué le militaire.

Mardi encore, c’est le navire de guerre indien – le INS Tabar – qui a été appellé à la ressource par un bateau marchand, battant pavillon de New Delhi. tentaient de détourner un bateau indien, par la suite escorté à bon port, ont annoncé les forces armées à New Delhi. Le “Jag Arnav” de 38.265 tonnes, détenu par l’armateur indien Great Eastern Shipping, avait traversé le Canal de Suez quelques jours auparavant et se trouvait à 60 miles nautiques d’Aden (Yémen) lorsqu’il a été attaqué par des pirates non identifiés. Le navire de guerre se trouvait alors à 15 miles de l’attaque. Mais il a pu dépêcher rapidement un hélicoptère avec commandos marins à bord, ce qui a suffit à disperser les agresseurs, selon la presse indienne. Le navire marchand a ensuite été accompagné à bon port. La marine indienne patrouille dans le Golfe d’Aden depuis le 23 octobre. Lors de sa récente visite dans le Golfe, le premier ministre indien, Manmohan Singh, avait signé un accord cadre de sécurité maritime avec le Qatar. Un accord identique doit être signé avec Oman.

Le Courbet de la marine française continue ses escortes dans le chenal tracé par la coalition dirigée par les Américains de lutte contre le terrorisme, TF 150, dont les navires patrouillent régulièrement dans la zone (voir carte ci-dessous)

CartePiraterieBateaux-Fr0810.jpg
(carte : Dicod – armée française)

(NVG)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.